La traduction expliquée à ma coiffeuse

J’adoooore faire ce genre de découverte sur wordpress ! Blog de vie d’une traductrice.

Dans le cerveau d’une traductrice

Ce billet rédigé en 2018 avait soulevé un mini-tollé lors de sa première publication. Je tiens donc à clarifier une chose : je n’ai aucun préjugé négatif envers les coiffeuses. « Karine » n’aime pas lire et a toujours détesté l’école; c’est tout. J’ai souvent jasé de livres avec d’autres coiffeuses et assistantes dans ma vie.

Par ailleurs, je suis persuadée que ma dentiste, mon optométriste, ma pharmacienne et mon médecin ne savent pas non plus ce que je fais de mes journées. Mais, contrairement à ma coiffeuse, ils ne m’ont jamais posé de questions.

Bonne lecture!

Si vous consultez l’un des nombreux groupes de discussion en ligne où convergent les traducteurs, vous verrez immanquablement ce genre de publication :

« Le métier de traducteur est tellement méconnu! Les gens pensent que n’importe quelle personne bilingue peut s’improviser traductrice et, du coup, ne sont pas prêts à payer pour les services d’un professionnel. C’est vraiment…

Voir l’article original 355 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :